Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 08:39
J’ai écrit un trop vite quand j’ai sous-entendu que les médias chinois ne traitaient pas des émeutes à Lhasa. Par curiosité, je suis allé sur le site de l’agence officielle, qui se trouve avoir un site en français. Très intéressant, le site en français, et ce serait un beau mémoire de fin d’études, pour des étudiants en journalisme ou en langues étrangères, de faire une étude comparative entre la version chinoise et les versions en langues internationales.

 

D’abord ils informent qu’il y a bien eu des émeutes violentes, et ils donnent des détails croustillants :

LHASA, 15 mars (Xinhua) -- Le bilan des morts dans les émeutes  de vendredi à Lhasa est passé de 7 à 10, a confirmé samedi matin  le gouvernement régional du Tibet.   "Les victimes sont toutes des civils innocents, elles ont été  brûlées vives", a révélé un officiel du gouvernement régional. 

Les barbares qui se déchaînent on tué, mais la police armée, elle, n’a pas tué, puisque les victimes sont toutes innocentes. Brûler vif, non mais cela se pratique encore, ces supplices ? Ils sont au Moyen-âge, ces Tibétains, heureusement que les Chinois sont là pour leur apporter la civilisation.

Mais il y a d’autres raisons pour informer en langues étrangères :

LHASA, 15 mars (Xinhua) -- Aucune victime n'a été rapportée  parmi les étrangers lors des émeutes survenues vendredi à Lhasa, a confirmé samedi le gouvernement de la Région autonome du Tibet ( sud-ouest).  

Voilà, si votre fille fait un trek dans cette belle région chinoise, vitrine de la diversité de notre beau pays, n’ayez pas peur, elle n’est pas morte, et d’ailleurs, elle ne risque plus rien car

Le calme est revenu samedi au petit matin dans la capitale du  Tibet, après une journée d'incidents violents vendredi où des  fenêtres ont été brisées, des magasins pillés et des mosquées  brûlées.

Ah, les vandales. Voyez un peu ce que nos pauvres nous font ? Vous comprenez ça, vous les Français, avec vos banlieusards qui brûlent des bibliothèques et des voitures. Eh bien voilà, le Tibet c’est un peu ça, en moins pire, parce que ça ne dure que quelques jours. Nous, on calme tout le monde avec un peu plus d’efficacité que vous, si vous voyez ce que je veux dire, et sans tuer personne en plus.

Nous avons affaire à de dangereux bouddhistes qui brûlent des mosquées. Ce sont des conflits interethniques, qu’est-ce que vous voulez ? Avec Al Qaeda d’un côté, et les séparatistes du Dalai Lama de l’autre, j’aime mieux vous dire qu’on ne chôme pas.

De plus, nos forces de l’ordre sont irréprochables car elles vont jusqu’à sauver les étrangers qui sont la proie des dangereux sauvageons que nous allons tâcher d’ « harmoniser » au plus vite.

LHASA, 15 mars (Xinhua) -- La police armée à Lhasa a secouru  plus de 580 personnes, dont trois touristes japonais, de banques,  supermarchés, écoles et hôpitaux auxquels des saboteurs violents  ont mis le feu, ont indiqué samedi des sources du gouvernement de  la Région autonome du Tibet.

Nos policiers chinois sauvent même des Japonais ! N’est-ce pas la preuve d’une humanité sans borne ?

Restez branchés, on vous tiendra informés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Guillaume 21/03/2008 00:52

"ça va devenir dur de vendre le Tibet pacifique et opprimé"
Que voulez-vous dire? Que les Tibétains ne sont pas opprimés ? Au contraire, les images le montrent assez bien. Ils ont agressé des Chinois justement pour provoquer de la violence, pour faire bouger la situation. Quand un pays est solidement colonisé, c'est la seule chose à faire, semble-t-il.
Au niveau des images, le fait qu'ils commettent des actes criminels contre d'innocents Chinois, ou simplement des actes injustes, est le signe fort qu'ils ne sont pas Chinois, qu'ils voient ces derniers commes des étrangers, des ennemis et des envahisseurs.
La photo du monde, je ne l'aime pas non plus, mais je n'y vois pas la même chose que vous. Les sandales ne sont pas bobo, mais monastiques, et les baskets ne sont pas étrangères mais des pieds de jeunes Tibétains qui s'habillent à l'occidentale, comme tout le monde, et qui peuvent cogner, casser et violenter comme tout le monde.

ebolavir 20/03/2008 04:27

Il y a quelque chose de vertigineux dans les informations qu'on reçoit sur le Tibet. Je lis le China Daily (qui recopie Xinhua en anglais), news bbc (qui est censuré, mais accessible, à cause de ses pages en chinois et de ses forums), l'un ou l'autre blog de touriste coincé dans son hôtel à Lhasa, je regarde CCTV 1. Ils disent tous la même chose: les Tibétains ont incendié et lynché, les policiers chinois sont arrivés et ont cogné, les étrangers n'ont pas été inquiétés, le peuple chinois soutient son gouvernement; pire: les mêmes images partout, de voiture qu brûle, de fumée qui monte, de drapeau chinois brûlé, de camions de l'armée qui passent. Quand je me rappelle ce qu'on avait vu depuis la Chine des émeutes de novembre 2005 en France, y compris Villepin parlant de Sarkozy avec sous-titres, j'ai presque un doute sur l'étendue réelle des évènements (dans l'université où j'étais, on me demandait combien de morts et si c'était vrai que les commerces des Chinois avaient été pillés). Et maintenant, avec le Dalaï-lama sur fond de ville couverte de carcasses en flammes, ça va devenir dur de vendre le Tibet pacifique et opprimé (peu importe le réel, c'est l'image qui compte).

Je profite de mon temps de parole pour dire que le gouvernement chinois n'a pas besoin de se fatiguer pour démontrer à ses citoyens que le monde entier leur en veut et qu'il faut serrer les rangs. Le Monde (le quotidien de référence en langue française) a mis en une de son site web une photo où on voit de belles baskets et des sandales bobo en train de fouler un drapeau rouge à étoiles d'or. Une photo posée. Je sais bien que Le Monde, comme Voici, doit publier ce que ses lecteurs attendent s'il veut que l'argent continue de rentrer, mais j'ai l'impression que le commentaire (puisque cette photo en est un) est assez inepte.

François 19/03/2008 14:48

John Lennon est mort mais heureusement Lenny Kravitz est la ! Hier soir à la télé il a dit exactement la meme chose  que moi sur le phénoméne mondial de la violence qui atteint même les moines tibétains, birmans, bouddhistes et que tout ca c'est pas bien et que aimez vous les uns les autres quoi,no war, no violence...Oui bon, je l'aime bien Lenny et je vais acheter son disque tient...On pensera ce qu'on voudra de tout çà,  en tout cas , moi je dis une chose : il y'a un sage précaire français en chine donc en premiére ligne de l'actualité qui tient un blog, qui est au coeur d'un truc important, alors moi je dis : les jo ca va etre marrant aussi quelque part si on peut avoir son point de vue en direct de pékin (si il y va...). En esperant que ce billet pourra-etre lu en Chine.

Ben 19/03/2008 09:31

Hier soir, sur France Culture, dans l'émission de Lebrun, Travaux Publics, il y avait un débat interessant sur le Tibet avec, si j'ai bien compris, Cai Chongguo comme invité, entre autres. J'ai pu écouter le débat jusqu'à 19 heures, mais à cette heure-là il n'avait encore rien dit. Après 19 heures, un de mes chiards a déclaré qu'il avait pissé dans son froc, j'ai donc rompu toute attache avec un authentique détachement bouddhistique lamaïste ou autre, et j'ai éteint la radio. 

François 17/03/2008 17:38

Monsieur CC, je suis sincérement désolé si je vous ai froissé. Je me suis mal fait comprendre : dans 1) "soit semblant de ne pas comprendre ou de ne pas pouvoir répondre correctement en français", je parlai d'éléves que je savais apte à répondre trés convenablement et avec qui j'avais déja eu un dialogue et débat ailleurs qu'en classe sur ce sujet. Ce que je trouvai amusant (mais c'est trés discutable ce terme , disons plutot surprenant) c'était cette réserve soudaine au moment d'évoquer des sujets délicats comme celui-ci en pleine classe... Une autre chose : ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit . Je suis le premier à avoir apprécié "l'ouverture" de la chine a plus de modernités même si ce ce que j'ai apprécié le plus la bas ce ne sont pas les mac do et la publicité autour des jo (car pour un occidental tout ça n'est nullement interessant, a moins d'être un peu maso...) mais les gens que j'y ai croisé, et la chine "classique " que m'ont fait découvrir certains chinois.Je ne pense pas avoir manqué de tolérances à votre égard, d'ailleurs je suis le premier à faire l'éloge de la chine et des chinois dés que je suis en France.