Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 16:16


La diplomatie française se réjouit, en cette minute. Espérant que les médias chinois passent en boucle les protestations anti-chinoises que le premier ministre chinois a subies en Angleterre, elle se dit que la Chine va peut-être oublier la France. Après tout, s’il met en balance ce que les Britanniques et ce que les Français ont fait, un nationaliste chinois devrait penser que la Grande Bretagne est plus à punir que la France. Faites le compte:

Le Dalai Lama y a été accueilli officiellement, le Prime Minister a refusé d’assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Pékin, une chaussure a été lancée à la face de Wen Jiabao à Cambridge, on l’a traité de dictateur, quelques manifestants se sont réunis pour libérer le Tibet.


Ce qui m’amuse dans la
vidéo amateur du lancer de chaussure, c’est l’attitude de la salle. Quasiment que des Chinois, qui applaudissent longuement lorsque Wen reprend la parole, et qui arrêtent les applaudissement lorsque le premier ministre fait signe de la main. Tous ces étudiants ont une habitude bien ancrée des cérémonies officielles de leur pays, qui se déroulent comme sur du papier à musique. Le calme de Wen, d’ailleurs, s’explique par le fait que ce genre d’imprévus lui est tellement étranger qu’il n’a aucune idée de la manière avec laquelle réagir.

Ce qui m’amuse aussi, ce sont les accents des gens qui s’expriment dans le public. Le manifestant qui crie : “Comment cette université peut se prostituer en invitant un tel dictateur ?” est un Anglais, et ceux qui lui répondent : “Honte à toi!” sont tous Chinois. Comment pourrait-il en être autrement ? Il n’y a que des futurs cadres de la Chine autoritaire pour penser que c’est une honte de manifester contre un chef.

Affaire à suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans hommes politiques
commenter cet article

commentaires

Guillaume 15/04/2009 01:40

Merci Hua, pour ce commentaire. "Combien on aime combien on hait", c'est joli, on dirait un proverbe chinois traduit littéralement. Ca signifie que plus on aime qq'un, plus la haine à son égard sera grande au moment de la trahison, c'est ça ?

Hua 13/04/2009 01:50

Les Chinois ont spécialement manifesté contre les Français. C'est vrai. Parce que la France est l'ami des Chinois plus qu'aucun d'autres pays occidentaux. De Gaulle a reconnu la Chine avant tous les autres. Les Chinois sont désormais reconnaissants!! Ils ont l'impression d'être trahi par un vieil ami, un ami fidèle, un ami qu'ils admirent sa culture, sa beauté et qu'ils tiennent tellement à coeur! Voilà cette blessure!! Que milles chaussures lancées par les Britanniques ne provoquent pas le même sentiment! Combien on aime, combien on hait!