Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 07:18

Il faudrait écrire une étude sur toute la littérature destinée aux voyageurs. Les guides touristiques, les guides médicaux et hygiénistes, les instructions, les manuels de savoir-vivre.

L'Abbé Hulot recommande, dans les années 1820, d'éviter de voyager et, si possible, d'éviter le train rempli d'étrangers. Mais pour le malheureux qui ne peut faire autrement que prendre le train, voici ce que l'Abbé Hulot préconise : « Faites semblant de dormir pour éviter toute conversation. »

Eugène Chapus, dans Voyageurs, prenez garde à vous (1878), conseille de se munir d'un revolver ou d'une canne pour tout trajet ferroviaire non accompagné.

Donc dormir oui, mais d'un œil seulement, et bien mettre sa canne en évidence pour montrer aux voyous de quel bois on se chauffe.

En général, il faut l'avouer, on se méfie beaucoup, et à juste titre, des voyages. Moi-même, je ne saurai trop recommander aux lecteurs de ce blog de rester chez eux. En particulier les obèses de caractère sanguin et les femmes maigres qui souffrent de « manque de tranquillité d'esprit, d'une imagination exacerbée, de passions sans frein, d'un caractère jaloux et inquiet. » J.-F. Dancel, De l'influence des voyages sur l'homme et ses maladies. Ouvrage spécialement destiné aux gens du monde (1846)

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

François 27/06/2007 07:33

Oh my god ! oh my god ! Saint San-Antonio et Saint Queneau , pardonnez leurs car vraiment ils ne savent pas ce qu'ils font et surtout disent , ce ne sont que quelques jeux de mots certes mais vraiment là , pour la peine je réciterai vingt "exercices de style" et j'allumerai des cierges pour Béru tous les soirs.Oh non vraiment pardonnez  aux lyonnais non pratiquants qui ne savent plus faire ripailles et préférent manger chinois ! Bouuuuuuh ! Sur ce Amen .

Guillaume 27/06/2007 02:43

De plus en plus fort, Dominique. J'aimerais surenchérir mais je n'ai pas la moitié d'un commencement de talent pour les jeux de mots. J'ai beau faire un brain storming : "Quenelle, Queneau, San Antonio, Dard, Dare-dare, Lyon, tablier de sapeur, tablier de quenelle, tablier de San Antonio." Non, rien ne me vient.

dominique 26/06/2007 13:47

Merci François, je ne manquerai pas d'y faire un tour. Et je ne résiste tout de même pas à l'énorme tentation de rappeler que le san-antonien est plus à son affaire en matière de quenelles que de queneau(x). Ah, ah, ah. Elle est bien bonne, la quenelle. Mais les Lyonnais pardonneront.

Francois 25/06/2007 22:51

Si le Dominique en question est bien le SAN ANTONIEN que j'imagine, et par conséquent un quenien par essence , qu'il n'hésite pas à faire un saut sur Gallica, une bibliothéque numérique où, en cherchant bien  il pourra trouver des extraits , voire des ouvrages entiers concernant la littérature de voyage. 
 
 

dominique 25/06/2007 20:12

Ce serait vraiment intéressant d' y avoir accès. Qui peut t'aider à le faire ? Il y a peut-être là toute une carrière, dans tous les sens du terme...