Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 09:21

Les Romeo et les Juliette des temps mondialisés

Les couples mixtes sont assez mal vus. Ils sont tolérés et on peut vivre sans trop remarquer les mauvais regards, mais en général, une femme chinoise au bras d'un homme blanc, ça dérange un peu.

Sans parler des femmes chinoises au bras d'hommes noirs. Je vois parfois un tel couple, marcher devant moi, et les Chinois se retournent longuement sur leur passage.

Bizarrement, les couples mixtes « inverses », hommes chinois femmes blanches, plus rares, sont tout aussi mal vus. Pourtant, c'est un beau signe d'égalité entre Chinois et Occidentaux, mais cela ne semble pas être vu de cette façon. (Je ne sais pas grand-chose de leur situation, à vrai dire.)

Cela dérange l'ordre établi, le bel ordonnancement des races et des nationalités. Le nationalisme galopant en Extrême Orient se sent insulté face à ces démonstrations tranquilles d'amour et de tendresse pour l'autre. On voudrait tant voir les Occidentaux à leur place, dans leur rôle lointain d'étrangers inaptes à pénétrer le monde chinois. Le pénétrer de cette manière, c'est vraiment dégoûtant. Le voyageur croit déceler un sentiment de menace dans l'hostilité déclarée ou chuchotée contre les couples mixtes. Quelque chose est menacée, alors il convient de se défendre.

Un mécanisme de défense consiste à dire que les étrangers ont mauvais goût et inclinent pour des femmes provocantes, ou même vulgaires. Comme le chien de la fable (ou le renard, j'ai oublié l'animal) qui décide que le raisin était trop vert, les gens bien intentionnés impliquent par ces jugements de goût que ces femmes-là, de toute façon, elles ne sont bonnes que pour les étrangers, qu'on les leur donne bien volontiers. (C'est le retour de la politique tribale primitive : cette femme a touché un étranger, elle est devenue sale et indésirable ; des débats sur des forums chinois sont très éclairants sur ce point.) Je me souviens d'un docteur en psychologie de Shanghai qui exhortait ses compatriotes du beau sexe, sur internet, à arrêter de dégrader l'image si pure de la femme chinoise en traînant avec des étrangers. Car l'étranger est impur, c'est la base inconsciente et nécessaire du nationalisme.

Mais les couples mixtes dérangent aussi les femmes blanches (pas toutes, bien entendu, je généralise, mais c'est une tendance très perceptible.) Une lourde suspicion pèse sur les femmes chinoises, qui sont accusées d'être à la recherche de l'argent, ou d'un certain prestige personnel, mais de ne pas avoir de mobile noble. Une Américaine m'a dit un jour que ma petite amie en voulait à mon passeport, une Française que mon maigre succès n'était dû qu'à mon argent, une Italienne que nous étions tous des imbéciles et que nous nous faisions gruger par des filles qui profitaient de nous. La phrase qui revient le plus souvent est : « Mais pourquoi elles sortent avec des Français ? Qu'est-ce qu'elles leur trouvent ? » On dit la même chose des autres nationalités, j'en suis certain. Une amie m'a aussi dit que les hommes qui allaient avec des Asiatiques n'étaient pas de vrais hommes, qu'ils avaient sans doute peur des « vraies » femmes européennes, trop puissantes ou pas assez soumises. Bref, quand on écoute les gens, on en prend pour son grade, qu'on soit homme ou femme, blanc, noir ou jaune, on se prend des coups de la part des gens de droite et de gauche, de la part des féministes et de la part des racistes. Tout couple mixte est un peu le théâtre d'une représentation de Roméo et Juliette.

Il vaut certainement mieux fermer les écoutilles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans sexe-amour
commenter cet article

commentaires

Sylvain 17/06/2016 11:44

Qu'on le veuille ou non, l'opposition aux couples mixtes relève bien d'une forme de racisme, peut-être le pire de tous. Si ce n'est pas du racisme, alors comment appeler cela ? Le racisme est un phénomène universel, qui caractérise des gens de toutes nationalités et de toutes couleurs de peau. Par contre, contrairement à ce qui a été dit, je ne crois pas que les couples mixtes soient forcément mieux tolérés à Paris, où le communautarisme s'est depuis longtemps installé, que dans les petites villes de province. Parfois, on assiste même au phénomène inverse : la province peut être plus tolérante et ouverte dans certains cas.

chang 16/08/2009 16:25

J'appelle de mes voeux le rapprochemt noir-chinois

max 12/08/2009 22:23

Je suis noir et j'aimerais bien rencontrer une femme asiatique

max 12/08/2009 22:22

Je suis noir et j'aimerais bien rencontrer une femme asiatique

Guillaume 16/11/2007 04:22

Merci pour ce témoignage. Je n'avais pas pensé à ce type de couple parce que je n'en avais jamais vu. Vous devez être extrêmement rares, non ? Vous représentez exactement les deux groupes (femmes noires, hommes asiatiques) qui, autant que je sache, font le moins d'échanges de ce type.