Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 09:19

Le charme pur et féerique

Dans la rue, une belle femme passe et soudain je me rappelle l'enthousiasme d'être en Chine qui me caractérisait, il y a quelques années. Au-dessus de toutes les satisfactions que je ressentais, au-delà de toutes mes espérances et de toutes mes attentes, les femmes chinoises étaient le trésor de la vie dans ce pays. J'étais abasourdi, constamment charmé, constamment attendri, admiratif et heureux. Ces femmes avaient toutes les qualités qu'un homme recherche sans le savoir. Elles étaient belles, intelligentes, douces, féminines, élégantes, gentilles, intéressantes, attentionnée, tolérantes, patientes, drôles, sachant marcher, sachant chanter, sachant séduire.

Plus tard, en assistant à des opéras traditionnels, je compris que cette féminité spéciale était cultivée depuis des siècles. Que les femmes d'aujourd'hui, malgré une histoire douloureuse qui a tout changé dans le pays, étaient inconsciemment reliées à ces concubines, ces épouses, ces courtisanes et ses servantes des temps anciens.

Je mens un peu quand je dis que c'était une divine surprise. J'avais connu une Chinoise en Europe, mariée à un ingénieur européen. Elle était à mes yeux une femme idéale ( une femme idéale, car il y en a d'autres types) ; à tous les niveaux, et sous tous les critères, elle était magnifique. Donc je m'attendais un peu à tomber sur quelques jolies personnes, mais pas à un tel déferlement de beauté et de charme. Ma première année en Chine était vraiment une féerie. Si j'avais eu un blog à cette époque, je crois que je n'aurais parlé que de ça, de la beauté des femmes, de la splendeur de leur corps, de l'étonnement dans lequel me plongeaient leur gentillesse, leur assurance, leur attitude positive face à la vie. La plasticité de leurs manières.

Ce n'est que de temps en temps, sous le coup d'une émotion passagère, grâce à la vision d'une passante, que je retrouve ce sentiment, que je me souviens de mon enivrement esthétique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans sexe-amour
commenter cet article

commentaires

quyuan2 05/06/2007 23:02

La plus belle femme pour moi, c'est Monika Bellucci.

Guillaume 05/06/2007 13:57

Toutes les régions produisent autant de jolies filles, mais il y a des époques où ça vous subjugue et il y a des époques où vous avez trop de boulot. Et les types n'entrent pas vraiment dans l'admiration qui est la mienne des femmes chinoises. Chaque type a sa perfection.
En revanche, femme traditionnelle, je ne suis pas sûr d'avoir rencontré ce type-là.

yuxia 05/06/2007 02:59

Heureux sont ceux qui comme toi, ayant vécu dans la région renommée pour la production des belles filles. Je peux imaginer celles qui sont admirée sont plus ou moins d'un même type, et en effet, c'est le goût aussi de la plupart des hommes chinois.
Mais il y a d'autres types de femmes aussi admiratives, grâce à leur particularité, différentes que les femmes traditionnelles. et Heureux sont comme toi qui voyage et aurait des occasions de les découvrir.

François 04/06/2007 20:35

N'oublions pas Yfang , dont les grandes qualités (charme , persévérance et discrétion) la placeront je suis sur à un poste de grandes responsabilités dans le futur.

François 04/06/2007 18:18

Oui , honte à moi pour cet odieux "top ten" sans queue ni tête (hum) sur ces charmantes divinités similaire à un un star ac pour gros beaufs occidentaux. Tu as raison , pas de préférences...Mais Luluc quand même...non ? bon...