Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 06:17

Un soir que nous étions dans un lieu de perdition de la nuit shanghaïenne, je fis lire à mademoiselle Zhao une phrase du Rêve dans le pavillon rouge et en captai le son et l’image.

Il s’agit d’une phrase du premier chapitre que j’affectionne tout particulièrement :

« A dater de ce jour, le moine Vanité des Vanités, à travers la vanité discerna les apparences, des apparences déduisit l’amour, puis réintroduisit l’amour dans les apparences, et, par le discernement des apparences, prit pleinement conscience de la vanité. »

Ne me demandez pas ce que cela veut dire, je ne le sais pas plus que vous. J’aime la répétition des mots, la ténuité du propos, le mouvement de la signification qui change et glisse à chaque occurrence des concepts. En chinois, même répétition augmentée de difficultés concernant le sens des mots.

La première fois que mademoiselle Zhao eut la version originale entre les mains, elle traduisit par « sexualité » ce qui est traduit ici par « apparences ». La deuxième fois, grâce à l’aide de notes en chinois moderne, elle rectifia le tir et m’expliqua le concept comme venant du taoïsme et ne possédant pas le sens de sexualité. Il ne possédait pas non plus tout à fait le sens d’ « apparences », mais aucun autre mot français n'était clairement préférable.

Un jour qu’il fera beau, je demanderai à une jeune femme prestigieuse et magnifique de s’habiller de la manière la plus sophistiquée, la plus voyante possible, et de réciter encore cet étrange éloge des rutilances du monde.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans mots
commenter cet article

commentaires

jo 04/04/2007 14:30

???

Guillaume 08/03/2007 10:54

Merci beaucoup pour les informations et les compliments. Je suis ravi que mes guides et mes mentors soient reconnus, mais méfions-nous du mot "émérite". Ne nous y trompons pas, ces guides et ces mentors sont jeunes comme la rosée et loin de valoir par une longue expérience.

serriere 05/03/2007 14:25

C'est tout de même très beau cette approche des "rutilances".Bien sûr, on attend d'autres révélations.le blanc, par exemple, dans la conception taoïste...Mais aussi, votre avancée dans cette chine où vous avez des guides émérites.

Adele 05/03/2007 10:34

Ah, excuse-moi Guillaume, mon francais n'est pas assez bon pour expliquer clairement une telle question philosophique. S'il t'interesse, je te propose un livre sur la philosophie chinoise.  Le livre intitule A Short History of Chiness Phylosophy a ete ecrit par un grand philosophe chinois, FENG Youlan. Ce livre est un recueil des transcriptions des conferences qu'il a donnees a l'University of Pennsylvania en 1947.http://en.wikipedia.org/wiki/Fung_Yu-lan

Guillaume 05/03/2007 03:47

Adele, tu a trop parlé, ou pas assez. Qu'est-ce que ce "confucianisme de la dynastie des Song" ? Ne me laisse pas sans explication, que diable, un confucianisme qui fait une synthèse entre les trois grands courants de pensée, dont on dit si souvent qu'ils sont contradictoires ? Tu m'intéresses...