Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 11:13

Je suis frappe par le contraste qu'il y a entre la retenue des Japonais, dans la rue, leur maniere  de ne pas se regarder, de ne pas entrer en relation, mon incapacite a capter un regard, ce qui me ramene a l'etat de fantome, et la sexualite lascive, omnipresente, des mangas que tout le monde lit dans le metro, l'hedonisme des affiches publicitaires.

Ici meme ou je vous ecris, ce n'est pas un simple cybercafe, mais une bibliotheque de mangas, il y en a des milliers, peut-etre davantage. On se fait preter un ordinateur portable et on surfe tant qu'on veut dans une ambiance feutree, avec des boissons gratuites. On paie a la fin, un prix exorbitant. En feuilletant ces bande dessinees, j'ai realise combien les fantasmes sexuels sont a fleur de peau. Sous la reserve, juste sous la couche de politesse et de marbre qu'affiche la population la plus respectable du monde, bouillonne une violente envie de jouir comme des betes en rut.

Mais comment se rencontrer ? Un jeune Japonais tres sympa, bien sous tout rapport, m' a dit qu'il allait avec ses amis dans des "girls bars", des bars ou des filles (pas des prostituees) sont payees pour faire la conversation avec les clients. C'est bien, c'est pragmatique, ca avoue clairement que les hommes modernes ne savent plus aborder une femme, qu'ils ne savent plus comment s'y prendre, comment parler a une femme, comment la seduire en pleine lumiere. Cela avoue aussi peut-etre que les femmes modernes ne sont plus la pour cela non plus, qu'elles non plus ne savent plus se laisser aborder par des hommes, se laisser seduire et seduire. La galanterie, ne l'oublions pas, ca marche dans les deux sens.

Les quelques contacts que j'ai avec de jeunes femmes japonaises montrent qu'elles n'ont pas une minute a elles. L'une vient de m'ecrire qu'elle doit rester au bureau jusqu'a minuit car elle a une reunion a 22 heures. L'autre m'avait deja dit qu'elle aimerait me voir le 2 fevrier. Comme je n'etais pas dans sa ville le deux fevrier, elle me propose le neuf. Les autre jours, elle est vraiment trop busy. Mon Dieu, et si je manque le rendez-vous le neuf, pour cause de voyage, que se passera-t-il donc ?

Et pendant qu'ils travaillent tous jusqu'a point d'heure, l'industrie du sexe invente des objets d'un grand raffinement, les sites gentiment porno sont legions et tres propres, ou des jeunes Japonaises sont a la fois esclavagisees et honorees comme des deesses. La jeune Japonaise aux gros seins, ainsi que les images labiales de tout acabit, rendent fous soixante millions d'hommes qui n'ont ni le temps ni le savoir-faire pour faire la cour a la copine de leur femme, a leur voisine ou leur collegue.

Alors bien sur, vous etes contre les 35 heures, vous etes pour, vous vous en fichez, vous votez Sarkozy, Segolene ou Le Pen, moi je m'en balance, mais voudrions-nous, nous Europeens, par amour de la croissance economique, en arriver a ne plus pouvoir boire un verre avec des amis venus de loin, a ne plus savoir parler aux femmes, a ne plus les regarder ? Ne vaut-il pas mieux garder notre mauvaise reputation de faineants, mais essayer de rester en contact encore un peu ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Japon
commenter cet article

commentaires

Guillaume 20/02/2007 04:23

Oui, et quand tu voudras voir autre chose, il ne sera pas trop tard pour aller voir ailleurs. Après tout, on peut passer sa vie à regarder la mer.

Guillaume 20/02/2007 04:23

Oui, et quand tu voudras voir autre chose, il ne sera pas trop tard pour aller voir ailleurs. Après tout, on peut passer sa vie à regarder la mer.

Fred 19/02/2007 09:33

Ca fait fremir ce que tu ecris la. Moi qui n'avais pas le projet d'aller au Japon dans un avenir proche, je crois que je vais rester en Martinique, bien au chaud, à regarder l'industrie du sexe produite par le mouvement mécaniques des  vagues sur la plage.

ben 09/02/2007 15:56

bof

Guillaume 09/02/2007 01:56

Quelle forme tu tiens, Ben.