Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 04:14

La passion de l’énumération est présente partout. Les Chinois, depuis des millénaires, parlent à des fins édificatrices des « quatre machins », des « trois bidules », par exemple, les « quatre trésors du lettré » (papier, pinceau, encre et encrier). Feng Menglong, au dix-septième siècle, parla des « quatre grands livres extraordinaires » (Les trois royaumes, Au bord de l’eau, La pérégrination vers l’ouest et Jin Ping Mei, ou Fleurs en fiole d’or). Les copies d’étudiants évoquent les « quatre inventions géniales » qui sont censées représenter le génie chinois (la poudre à canon, la boussole, l’imprimerie et je ne sais plus quoi, peut-être le fil à couper le beurre, la porcelaine ou la manipulation des masses). Au Musée d’art de Shanghai, j’ai vu qu’il était question des « cinq –ismes » pour faire comprendre le mouvement des artistes modernes (modernisme, internationalisme, expressionnisme, etc.)

On pourrait énumérer toutes les énumérations apparues dans la culture chinoise, la liste serait infinie. Cela montre au moins un grand souci de la pédagogie et une croyance aveugle dans le pouvoir des chiffres, à moins que ce n’en soit une conscience aiguë.

La dernière énumération en date a été trouvée dans un parc de Shanghai. Les « sept ne pas ». J’ai une affection particulière pour le numéro 6 : « Ne pas parler grossièrement ni faire preuve d’obscénité. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans villes
commenter cet article

commentaires

Guillaume 24/01/2007 15:01

"Auto façonnage collectif", c'est une jolie formule. C'est mieux que nos vieux "opium du peuple", "bourrage de crâne" et autre "conditionnement" qu'on avait l'habitude de dire.
Merci pour ces quelques formules lumineuses, Ebolavir, qui montrent qu'on en est plus entourés que je ne le laissais à penser.

ebolavir 24/01/2007 03:47

Ceux qui veulent rever sur les formules toutes faites les plus modernes peuvent se procurer le "Dictionnaire d actualite chinois-francais" , aux editions en langues etrangeres de Beijing, 2000, ISBN 7-119-02554-6, 40 yuans. J en extrais trois exemples qui me plaisent particulierement:三从四德 san cong si de : Les trois obeissances et les quatre vertus. Obeissance a son pere, a son mari, a son fils aine (dans le veuvage). Vertus de chastete, de modestie dans les paroles, de decence dans les manieres, d\\\'ardeur au travail. 五讲四美三热爱 wu jiang si mei san re ai . Mouvement des cinq recommandations, des quatre respects et des trois amours. Les cinq recommandations demandent de faire attention a la civilite, a la politesse, a l hygiene publique, a la discipline et a la morale; les quatre respects, de se soucier de la beaute morale, de la correction du langage, de l integrite du comportement, de la proprete de l\\\'environnement; les trois amours, d aimer la patrie, le socialisme, le parti communiste.  五牛一手 wu niu yi shou  : (cinq boeufs, une main) une goutte d\\\'eau dans la mer.Ainsi que cet ouvrage ideologiquement irreprochable le confirme, les trois obeissances et les quatre vertus sont toujours d\\\'actualite. Helas, mon epouse considere que les trois obeissances sont chose du passe. Son pere et son fils le deplorent aussi. (manque d\\\'accents, le clavier que j\\\'utilise n\\\'en a pas)

Delf 23/01/2007 17:06

Je sais pas si ça peut être une tradition mais ça me rapplle "San Zi Jing" (texte des lois morales sous forme de XXX, XXX, XXX, ...) comme ça de réciter les lois comme réciter un poème de Tang, juste pr utilité d'être facile à retenir. On peut dire ça aussi un auto façonnage collectif non?

Guillaume 23/01/2007 15:58

C'est intéressant, mais il me semble que cette utilisation des chiffres, normative et didactique, coexiste parfaitement avec la langue de bois, puisqu'elle remplace la réflexion, l'analyse ou la critique. Parler avec des listes et des proverbes, c'est le plus sûr moyen de ne rien dire tout en occupant l'espace du discours.

Clément 23/01/2007 14:29

Le quatrième invention est le papier si je ne me trompe pas. Pour moi, si nous avons tant d'énumération, c'est pour faire comprendre au public des choses le plus vite et le plus claire possible. Parce que, d'abord, nous n'aimons pas trop entendre de longues paroles de bois de ces hommes politiques, de l'autre côté, nous, les gens ordinaires, nous rapprochons plutôt des chiffres. Nous les rencontrons tous les jours, je veux dire!