Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 03:10

Il y a une montagne où il y a des toilettes où il y a un miroir.

Ainsi commence le billet du 10 janvier du blog Le papillon ou la neige. C'est une phrase que je trouve admirable. Sans virgule, d'un trait, d'une assurance de maître calligraphe. Le récit qui suit est de la même eau, entre humour et poésie, entre perversité et douceur, entre analyse et rêverie. La narratrice va se laver les mains dans les toilettes installées dans la montagne, ce qui est très chinois car dans les montagnes européennes, on va pisser sur les arbres et on se lave les mains dans les ruisseaux. Neige nous transporte -sans le savoir, ou en tout cas sans avoir l'air d'y toucher - dans un conte moderne qui me fascine, car elle y est en contact direct avec les images fournies par les ondoyantes poussées de son esprit, lorsque la conscience et la mémoire se confondent en un flot d'images à demi inquiétantes. C'est cette aptitude à saisir des images qui affleurent, sans les juger, qui me fait penser que Neige pourrait devenir un véritable écrivain chinois de langue française.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans blogs
commenter cet article

commentaires