Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 11:05

Retourné au centre d’art de Moganshan lu. Après plusieurs visites, le voyageur n’en a pas forcément fait le tour. Surtout pas moi qui ai l’habitude de ne passer qu’un temps assez rapide dans les musées. Sur ce point, je suis très anglais, j’apprécie vraiment les musées gratuits de Londres et de Dublin, où l’on va pour se promener, comme une extension d’un jardin ou d’un parc. Les musées chers, comme le Louvre, nécessitent un tel investissement financier, nerveux, physique, que l’amour de l’art passe parfois un peu au second plan.   

Dans la galerie ShangArt, des peintures font bon ménage avec un merdier ambiant où je me sens très à l’aise. Ne dirait-on pas que ces trucs posés dans un coin sont une installation, ou une proposition de sculpture postmoderne ?

 

Puis il suffit de se retourner pour voir ce tableau qui s’amuse avec Courbet. Je lui laisse la parole. En français dans le texte. L'artiste s'appelle Zhou Tie Hai, vous le connaissez certainement, c'est lui qui peignait des chameaux, ou des dromadaires, dans toutes les situations, autrefois.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans images
commenter cet article

commentaires

Guillaume 18/12/2006 01:14

J'avoue mon ignorance. Je ne sais pas si ce petit dialogue français vient du peintre, si le peintre est francophone ou pas, ou bien si c'est en référence à l'histoire de l'art, quelque chose qu'aurait dit Courbet lui même... Mais je trouve ça drôle aussi, ce "Ah bon ?", comme une suspension dans l'étonnement irrésolu.

Fred 17/12/2006 15:25

Pas mal le velo. je le prefere a la reprise de bonjour monsieur Courbet. Dans la toile, j aime bien le Ah Bon. C'est de l'humour chinois ?