Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 05:29

Dans les faits, et dans les discours, on se plaît à distinguer, différencier les jeunes de la « classe élite ». C’est la première chose qui m’a frappé. On les sépare, j’imagine, pour qu’ils se sentent à part, différents ou exceptionnels. Cela me fait penser à une famille où l’on favorise un frère pour l’investir d’une importance et d’une responsabilité spéciales. On leur donne cours à un étage spécial du bâtiment, dans une salle spéciale, aux sièges rembourrés confortables, avec un professeur spécial (heu, non, ça, on n’a pas réussi, mais on peut tenter de le faire passer pour quelqu’un de spécial.) A partir du moment où ils sont imperméabilisés et n’ont plus de contact avec la plèbe des autres facultés, on peut leur faire croire n’importe quoi, on leur fait rencontrer des intervenants extérieurs prestigieux, on leur dit qu’ils sont supérieurs et ils le croient. Toute leur vie, ils seront remplis d’eux-mêmes, les gens les regarderont comme des personnes de qualité, ils n’auront donc aucun mal à diriger car ils penseront sincèrement qu’ils sont faits pour cela.     

Je pense souvent à L’enfance d’un chef, de Sartre. C’est un motif de réflexion et de rêverie infinie : comment peut-on en arriver à un système social où des gens sont au-dessus, d’autres en dessous, et que tout le monde accepte cela ? Comment construire, artificiellement, à partir de personnes ordinaires, à l’intelligence normale, à la force physique faible et au charisme presque nul, des chefs ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Politique
commenter cet article

commentaires

lg 26/09/2006 09:51

tout le monde accepte cela car c'est compliqué de réfléchir à ces choses qui viendraient s'ajouter à toutes les résolutions et réflexions  du quotidien,( argent, pain, logemment, cul, impot, travail, enfant, drogue, télé, sport, loisir ), à la fin c'est la fatigue qui gagne la majorité....cela est promis aussi à l'élite.