Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 22:55


Son nom français est Amélie, je l'ai rencontrée lorsque j'étais son professeur étranger, en 2006. Elle était en deuxième année de français et sa classe s'est avérée une des meilleure classe que l'on pouvait imaginer. Mais j'en ai déjà parlé.
Elle, Amélie, a un destin particulier puisqu'elle est née et a passé son enfance dans la région la plus pauvre et la plus occidentale de la Chine, avant d'arriver, après d'assez nombreuses vicissitudes familiales, à l'université de la ville la plus riche et la plus à l'est de la Chine. Elle a traversé le pays dans ses grandes longueurs et parle un français très précis, à la prononciation impeccable.
Elle voudrait devenir professeur et j'espère qu'elle réalisera ses rêves, même s'il faut mettre en garde les bons élèves : qu'ils se méfient de leurs propres souvenirs d'élèves car il faudra travailler avec des jeunes gens qui ne seront pas aussi soucieux de plaire qu'eux-mêmes l'étaient.
Ecoute bien ton ancien professeur étranger, petite Amélie. Pour être un bon prof, il faut comprendre les mauvais élèves, les réfractaires, les insolents, les cancres, les bornés, les enragés, ceux qui pensent à côté des systèmes mis en place, et ceux qui ne pensent pas du tout. Il faut les comprendre pour qu'ils ne ruinent pas l'ambiance d'une classe, et pour faire éclore les qualités qu'ils ont en eux, s'ils en ont.
Amélie, elle, avait tout de la bonne élève, appliquée, anxieuse d'être dans les temps et dans les clous, toujours enthousiaste et prompte à venir en aide à ses camarades. Une petite perle que j'ai suivie pendant deux ans et qui, de presque enfant, est devenue une quasi chercheuse, capable d'entreprendre un mémoire sur l'identité sexuelle dans Le Rouge et le Noir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Profs-Etudiants
commenter cet article

commentaires

Guillaume 15/04/2009 01:44

Les perles de ce genre ne sont pas si rares. L'important est d'avoir le temps de connaître ses étudiants et que l'ambiance soit bonne. Quand on a ses deux éléments, le temps et l'ambiance, on trouve dans toutes les classes des trésors. 

Un prof de fle 10/03/2009 17:28

C'est tres touchant evidemment de suivre les progres de cette eleve chinoise ; j'ai moi meme eu des eleves chinois et j'ai toujours ete ebahi par leur rigueur, leur energie et leur dynamisme au travail.Ils ont la niaque. Bien que j'ai eu des classes franchement molles mais c'est plus rare ; oui des classes de mauvais eleves chinois ca arrive !! On nous presente ce pays comme idyllique mais ce sont des ''petites perles'' comme cela qui nous font voir les choses ainsi...et elles sont rares...tres rares...