Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 16:24
Les touristes ne sont jamais vraiment contents d'eux. Ils se frottent aux lieux de cultes sans y croire. Ils croient au merveilleux et trouvent souvent leurs contournements enchanteurs. Ils tentent de cacher leur mauvaise conscience dans des images rutilantes. 

Moi touriste, je deviens fier comme Tartarin. Je n'ai plus peur de rien. Je bombe le torse et prends des photos d'une compagne de fortune. Nous nous quittons souvent pour nous retrouver souvent, et pour n'avoir que de bons souvenirs ensemble.


Il y a des moments dans la vie, il ne reste plus que des photos.
C'est l'hiver en Chine et en Europe. Pas encore, mais il fait assez froid pour que le voyageur se souvienne des chaleurs de Xian et des
douceurs du printemps.


Dans mes voyages en Chine, les lieux de cultes musulmans furent des endroits de tension, et d'amoureuses songeries. Les miroirs y jouaient leurs parties et mettaient le monde en morceaux.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans sexe-amour
commenter cet article

commentaires

Guillaume 21/10/2008 18:17

Merci à vous.Beaucoup de musulmans dans cette mosquée. Tous les jours et pour toutes les prières.

liu yang 20/10/2008 17:57

personne dans ce temple?

ramon 19/10/2008 16:47

C'est vrai et c'est frai.On est très bien, dans ton article. Tu nous fais rêver, loin des tensions gourmandes des rois du monde.Merci pour ces brins de bonheur.Bon dimanche,Cordialement 

françois 13/10/2008 08:39

Tel Don Quichotte et sa Dulcinée qu'il ne voit jamais...

Guillaume 12/10/2008 23:55

C'est vrai, Michel, et c'est la raison pour laquelle le lien qui nous unit, elle et moi, est fragile, provisoire, precaire, cassable comme un cheveu. Et pourtant, nous traversons parfois des mers, des rivieres et des monts pour nous retrouver. Et a chaque nuage, on se dit que cela ne vaut pas le coup de faire des efforts.