Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 13:02


Cette photo a été prise par une étudiante chinoise, et il me semble bien qu'elle me donne l'air chinois. Mes yeux me paraissent bridés. Cerné d'eau, l'eau du Lac des Nuages Pourpres, je suis plus ondoyant que jamais.

Mon front dégarni rappelle les coupes de cheveux que les Mandchous de la dynastie Qing imposaient aux habitants de l'empire. Il ne manque plus que la queue de cheval.
Le doigt qui pointe dans une direction inconnue, et les yeux qui regardent un interlocuteur invisible, nous ramènent à l'anecdote qui dit : "Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt". Sauf que là, le sage, il ne montrait rien de bien élevé. Le corps docte, il semble au contraire lancer un défi, ou un pari idiot à quelque nageuse inexpérimentée.

En Chine, j'ai donné des leçons de natation à plusieurs personnes. Mais ce n'est pas cela seulement, qui m'attirait vers le lac. J'ai toujours considéré qu'un lieu de baignade naturel proche de son lieu de vie était une condition sine qua non du bonheur. Même à Lyon, je me baignais dans le Rhône, par acharnement. Cela m'a manqué à Shanghai, car je n'ai jamais osé plongé dans le Huangpu, ni dans la Suzhou he.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans images
commenter cet article

commentaires

michel jeannès 18/08/2008 13:22

"personne ne voit là un Chinois ? Moi qui ai fait tant d'efforts pour me siniser."Notre ami, à rester ainsi demi-nu au bout de son doigt risquait surtout la sinusite.

noulan 08/08/2008 18:28

L'histoire ne dit pas ce que ce corps d'athléte a fait de ses cheres chinoises. Il aurait du se prendre en photos avec elles, plutôt que de donner des directives comme un professeur de la troisimée république sur le modéle d'un vulgaire réalsiateur de films violents dont tout le monde aura oublier le nom dans dix ans.

François 08/08/2008 15:32

Plutot que de faire les zouaves, allez donc cliquer sur le lien , vous verrez que si on regarde bien, il y'à quelques ressemblances avec Han Xiangzi un des personnages les plus marquants des "huit immortels dans le vin", protecteur des musiciens... une fable ou légende chinoise trés interessante qui personnellement me plait beaucoup.Mais encore une fois on va me dire que je fais le fayot ou que je suis mirot -ou vais le devenir- ce qui est bien possible.

Donald 08/08/2008 14:00

Hey bros' ho ar yu ? Do yu speak coin - coin ?

Olivier 08/08/2008 00:40

Monsieur , je vous signale que vous pouvez faire acte de salut public en donnant des cours de natation ou en surveillant des piscines, la France est en panne de maitre nageur...si vous ne le savez pas, je vous l'apprend et vous invite à consulter vos journaux locaux pour un éventuel engagement de votre part. La France a besoin de "corps docte" de votre acabit. Vive la république et vive la France et vive les sages précaires façon sauche chinese (miam gloup buuurpsss)