Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 16:44


La forêt de stèles, à Xian, est une expérience magnifique, même pour ceux qui ne lisent pas le chinois. C'est avant tout une expérience physique, avant même d'être visuelle, et loin avant d'être de déchiffrage. Le voyageur, en s'y promenant, pense inévitablement à Victor Segalen, qui fut tellement fasciné par ces monuments d'écriture qu'il en conçut son livre le plus connu.



Cette stèle est la combinaison de huit caractères dont les quatre premiers (Ke, Ji, Fu, Li) renvoient à des préceptes confucéens très austères : "régler ses passions", "cultiver son esprit", s'écarter de l'orgueil", "observer les bienséances".

 

Or, ce qui m'émeut aux larmes et me fait aimer la Chine plus que tout autre culture, c'est le fait que le résultat est un personnage qui danse. On oublie trop souvent que Confucius aimait la musique, qu'il dansait, qu'il chantait et qu'il jouait de la cithare. C'est la Chine que j'aime : la sagesse et l'enthousiasme, l'austérité et le sourire irrésistible, ce que confirme les images de cette jeune personne, ma compagne de voyage : une Chinoise à la fois grave et espiègle.


Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Monuments
commenter cet article

commentaires

Guillaume 19/01/2012 14:50


Merci Jean-Jacques. Vous pouvez citer mes paroles et utiliser mes photos autant que vous le voulez. Si vous en avez envie, vous pouvez citer le titre du blog, "Chines", ou mon nom qui apparaît
dans la page "A propos de l'auteur".

Jean-Jacques M’U pour ABC’éditions 15/01/2012 07:55


Je me suis permis de vous citer.


http://blogs.mediapart.fr/blog/jjmu/150112/l-orientation-des-steles


Si vous voulez porter des précisions, des modifications, ou vous faire connaître, je suis à votre entière disposition. J'ai beaucoup apprécié la tenue des notices que vous avez diffusées, et
j'envie votre expérience.


Jean-Jacques M’µ

michel Jeannès 07/06/2008 13:23

Ouestelle ou Westelle, bien sûr, cela m'évoque par assonances et arpentages géopoétiques la Voie Lactée, Via lactea, Voui c'est Elle qui guide les pas de celui qui la suit...

Guillaume 06/06/2008 12:35

Un gentil lecteur de ce blog a eu la délicatesse de souligner une erreur dans ce billet, mais par un message plutôt que par un commentaire, pour ne pas me faire perdre la face : ce n'est pas Paul, bien sûr, mais Victor Segalen qu'il fallait lire!
Ce n'est pas que la Chine n'est pas grande, Nico, mais que tous les pays possèdent un nombre équivalent de choses incontournables à visiter. Même la petite Taiwan a des guides touristiques fournis, et la France, ou l'Italie, se retrouvent avec des guides aussi épais qu'un pays dix fois plus grand. Enfin, la Chine éternelle, la Chine Han, c'est vrai qu'elle est beaucoup plus petite que son territoire officiel actuel.

Nico_en_Chine 06/06/2008 10:32

Tiens c'est marrant je m'étais arreté sur la même stêle. J'ai l'impression de faire un peu les mêmes voyages. Finalement ce n'est pas si grand la Chine.(http://www.flickr.com/photos/nicolas_harter/256831785/)