Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 00:35

Cette année, c’est la poisse. Le tremblement de terre est tragiquement symbolique de l’histoire contemporaine du pays. Confrontée à tous les désagréments de ce début d’année, la population s’énervait mais ne faiblissait pas. Le tremblement de terre accable. On regarde maintenant la liste des malheurs et on se dit que c’est une malédiction qui s’est abattue sur la Chine. Les neiges de cet hiver, les accidents de train, les événements du Tibet, les manifestations sur le parcours de la flamme olympique, toutes ces choses énervaient et on avait peur que cela gâche la fête des Jeux Olympiques, mais rétrospectivement, elles prennent la forme plus générale d’un sort jeté sur le pays.

Certains devins prédisent que les J.O. n’auront même pas lieu.

Mon amie ne veut plus aller à Xian le week-end prochain, elle dit que la région serait aussi victime d’un tremblement de terre. Il faut dire qu’elle est nulle en géographie, et qu’elle peut imaginer Xian à 300 km de Chengdu (il y a deux ans, elle voyait l’Amérique et l’Australie en Europe, et le tout s’appelait selon elle : « Ouest ».) Mais cette nullité géographique la rend plus proche de la masse des Chinois qui vivent leur pays comme un lieu aussi intime que nous voyons le nôtre. Ils savent que c’est grand mais sans mesure exacte. Mon amie voit aujourd’hui l’ensemble du territoire chinois comme fébrile, fragilisé, dans l’attente d’un nouveau malheur.

Ce n’est d’ailleurs pas irrationnel : les conséquences à venir sont innombrables, les médias ne parlent que de cela et les images des décombres envahissent les écrans et les journaux. On attend les épidémies qui, paraît-il, suivent les catastrophes naturelles. On s’attend à de nouvelles mauvaises nouvelles.  

On attend, on donne de l’argent, on attend, et on préfère, dans la mesure du possible, ne pas voyager.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans idées
commenter cet article

commentaires

François 21/05/2008 15:09

Moi çà me fait vraiment peur tous ces mauvais présages et tout ce qui arrive à la Chine en ce moment... Comme c'est un pays qui a toujours eu un peu d'avance quelque part , tout cela n'inaugure rien de bon pour l'avenir. Oui, comme dit Michel Jeannés, le monde va s'éveiller , mais on peut pas le laisser tranquille se reposer le monde ? il n'a rien demandé le monde, qu'on lui foute la paix au monde.En plus c'est vrai que ca donne pas envie de voyager en Chine ces catastrophes.Même pas voyager du tout...Mieux vaut rester chez soir, faire de l'internet,du ménage, aller chez le coiffeur, draguer un peu, voir le dernier Indiana Jones et faire dodo avant de prendre le métro pour le boulot comme un bon gros bobo qui se respecte. J'espére quand même que les JO auront lieu.

michel jeannès 21/05/2008 11:03

La Chine tremble
Quand la Chine tremblera, le monde s'éveillera.

michel jeannès 21/05/2008 11:01

"les JO débuteront le 8/8/8 à 8h08 du soir."soit 5 x 8 = 40, donc 4 (?)

damien 21/05/2008 09:01

Après avoir loupé les Jeux pour 2000, la Chine a postulé pour 2008 (ce qui tombe bien puisque le 4 porte malheur). Et comme le 8 étant traditionnellement considéré être un chiffre qui porte chance, les JO débuteront le 8/8/8 à 8h08 du soir.

Il y a dans chaque grande ville de Chine des comptes à rebours qui décomptent le nombre de jours nous séparant des jeux, et tous les media reprennent ce décompte quotidiennement. Or il se trouve que cette catastrophe est survenue… 88 jours avant les Jeux. De quoi ébranler quelque peu cette superstition, et donner un petit coup de pouce à la raison.

La Chine est beaucoup plus calme ces jours-ci, recueillie, marquée par le deuil national de 3 jours. Dans son malheur, le pays tout entier se sert les coudes : c’est peut-être l’un des rares mais non négligeable point positif de ce désastre : réveiller, sublimer la solidarité entre ceux qui ont eu de la chance et les autres.