Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 01:04

Ah oui, avant que j’oublie, je voulais glisser en douce une petite remarque là-dessus, car je sais que beaucoup de gens se bercent d’illusions et se fourvoient dans les plus poussifs des préjugés. Les hommes asiatiques n’ont pas le sexe plus petit que nous, et les femmes asiatiques n’ont pas le vagin plus étroit que les autres. Il fallait que ce soit dit pour des questions pédagogiques et pour dédramatiser toute la question.

J’ai connu des Françaises plus expérimentées et pourtant plus étroites que des Chinoises très respectables.

Il faut donc cesser de fantasmer dans tous les sens et sens dessus dessous. Les femmes asiatiques ne doivent pas avoir peur des étrangers sous cet angle. Les hommes asiatiques ne doivent pas se sentir inférieurs. Les hommes qui se font aimer des femmes blanches et noires ne sont pas forcément bien membrés et ceux qui vont avec des femmes asiatiques ne sont pas forcément dotés d’un petit sexe. Voilà, c’est un peu ridicule à écrire, mais je crois qu’il fallait le dire. Vite fait, comme ça, l’air de rien.

Maintenant, parlons géopolitique. Tibet, si vous voulez, ou Birmanie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans sexe-amour
commenter cet article

commentaires

Romain 28/05/2008 03:27

J'aimerai te conseiller, Guillaume, d'aller faire un tour dans une piscine quelconque si ce n'est déjà fait. Non pour te mouiller, non, le spectacle est dans les vestiaires.

Chez les messieurs, on y déambule sans pudeur et le sexe à l'air libre. Bien gêné l'étranger qui se risquerait à faire de même. Un ami allemand s'est laissé tenté, et paraît-il que son bas ventre a attiré des regards particulièrement insistants.

Quant à moi, mon expérience des vestiaires de chinois m'empêche de partager tes observations. Mais il est vrai que je n'ai pu apprécier la taille desdits organes en situation, et que l'élément froid et aquatique ne permet probablement de les jauger à leur juste valeur.

Je te renvoie vers une étude d'un très sérieux professeur américain, les conclusions sont sans appel pour les asiatiques.
http://www.littlespeck.com/world/CForeign-penis-060411.htm

Et promis, pour ma deuxième intervention, je parlerai Tibet, Birmanie, ou géopolitique.

michel jeannès 06/04/2008 08:47

Je ne sais par quelle fausse manip. mon nom s'est glissé dans le texte du commentaire ci-dessus et accolé au "feu d'artifice". Le post-scriptum  est au corps du texte ce que les appendices sont au corps. A propos d'un article parlant de la taille du sexe,  rallonger le bout du bout n'est finalement que de la nature reprenant le pas sur la culture. Et commenter le commentaire est paraît-il très postmoderne... depuis le Talmud.

michel jeannès 01/04/2008 15:36

ps: michel jeannèsquant au feu d'artifice, il s'agit je crois d'une invention chinoise.

michel jeannès 01/04/2008 15:33

Ce sont les mots qui jouent avec nous et non l'inverse; ils nous mettent très vite l'essence en feux et font grimper le prix du baril en moins de temps qu'un éjaculateur précocks n'a besoin pour noyer son slip dans le trop plein.(et main tenant, parlons des ptits bithains et des ptites bithaines sans crainte des plaisirs textuels, intertextuels, transtextuels. )

Guillaume 01/04/2008 15:15

Mais c'est un festival de jeux de mots, Michel! Que dis-je, un festival ? un jeyser, un feu d'artifice.