Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 09:09

Cambodge-007.jpg

Pendant que le président français divorce d’avec sa femme par consentement mutuel, le président américain reçoit le Dalaï Lama, au risque (bien calculé) d’un divorce diplomatique avec la Chine.

L’un annonce son divorce le jour des premières grèves de son quinquennat, détournant ainsi l’attention du public. L’autre reçoit le leader tibétain la semaine du 17ème congrès du parti communiste chinois, mais les journaux chinois n’en parlent pas, et ne se laissent pas détourner facilement. Je ne sais pas si mes amis chinois sont au courant de la visite du Dalaï Lama, j’ai oublié d’en parler avec eux. Je ne sais donc pas ce qu’ils en pensent.

Mais c’est un signe fort de la part des grandes nations occidentales (Allemagne et Etats-Unis) : il me semble qu’il n’y a pas eu d’affirmation aussi forte de critique du régime chinois depuis 1989. Jusqu’à présent, les pressions des Occidentaux concernaient surtout les règles et le droit du commerce. La prudence et le réalisme économique vont-elles laisser plus de place à des questions de politique et d’éthique ?

C’est en tout cas un bon moyen d’éprouver les nerfs des dirigeants chinois. S’ils montrent qu’ils peuvent exprimer leur mécontentement face à Bush, sans menacer pour autant les négociations en cours avec la Corée du nord et la Birmanie, sans se venger de manière viscérale sur les étrangers, ils marqueront des points, paradoxalement, sur la scène internationale. Ils donneront d’eux l’image de responsables mûrs, pondérés, sûrs d’eux.

Et au fond, le meilleur pied de nez que Hu pourrait faire aux Etats-Unis ne serait-il pas de proposer un rendez-vous pacifique au Dalaï Lama ? D’organiser une bouffe végétarienne dans la belle lamaserie de Pékin ? Ils sortiraient de là en disant que les échanges ont été fructueux et qu’il faut encore un peu de temps avant que le débat sur la pertinence d’un retour du chef spirituel (qui n’est plus reconnu comme tel officiellement par la Chine) puisse être engagé. Ils se donneraient cinq à dix ans de tranquillité sur ce dossier.   

Qi-Xia-Si-17-d--cembre-2005-016.jpg

 

Qi-Xia-Si-17-d--cembre-2005-025.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans idées
commenter cet article

commentaires

Juliette 29/10/2007 04:12

Ce n'est pas dans "Chines" qu'il fallait chercher, Ben, mais dans "Nankin en douce". Meme Guillaume n'a pas remarque l'erreur, on croit rever. "Chines" n'existait pas en decembre 2005.

Juliette 29/10/2007 04:12

Ce n'est pas dans "Chines" qu'il fallait chercher, Ben, mais dans "Nankin en douce". Meme Guillaume n'a pas remarque l'erreur, on croit rever. "Chines" n'existait pas en decembre 2005.

ebolavir 29/10/2007 01:18

Si on va visiter la lamaserie de Pékin (au coin nord-est de la ville tartare, métro 'lama temple') il faut essayer de voir la salle des dalaï-lama (avant-dernière cour, côté est). L'empereur chinois, depuis des siècles, est "propriétaire" du dalaï-lama, et la salle étale les titres de propriété. Evidemment, pas de photo récente du dernier.

Guillaume 28/10/2007 13:27

Si tu avais clique sur la premiere photo, tu aurais vu Cambodge, ou Temple d'Angkor, car c'est la que je l'ai prise. Ce sont donc des phots de boudhistes en general, hors du Tibet, pour illustrer le fait qu'il vit partout en Asie. Ma position n'est ni douce ni dure, sur ce sujet, je crois, je ne m'interesse qu'a un fragment de chose a chaque fois.Au fond, il n'a peut-etre pas tout a fait tort, jerome.En tout cas, merci Francois de me defendre, et Ben de passer quelques minutes de ton temps libre a creuser ce qui peut etre creuse sur ce blog.

François 27/10/2007 17:07

Si je puis me permettre et avec toute la courtoisie possible et imaginable : ta gueule Jérome ! Car j'ignore pourquoi tu dis çà, mais laisse moi te dire que ce blog est une bonne ilustration de la Chine actuelle en pleine métamorphose. Cela me remplit de nostalgie de mon séjour Nankinois et aussi me laisse des regrets de n'être pas resté plus longtemps bien sur , mais me laisse aussi des regrets curieusement de... mon séjour parisien. Oui, en effet , lorsque je commençais à finir més études (j'aime bien dire ça : "commencer à finir mes études" comme si on pouvait finir d'étudier enfin bon... ) , j'étais parvenu à obtenir un petit appartement dans cette belle cité et je me souviens avoir écumé a l'aide du guide du routard tous les quartiers et arrondissement et ce pendant un an et demi. C'est bien sur moins dépaysant que la Chine , Nankin etc... mais que de souvenirs , de quartiers exotiques, de centres culturels , de musées , pas besoin d'aller aussi loin finalement...Je regrette seulement de ne pas avoir pris des notes comme le fait si bien notre bon Guillaume dans ce blog (et pourtant le blog commençait seulement à éclore , c'était la naissance d'Internet souvenez vous , 2002,2003...ah la la ) et je me souviens que je logeais dans le quartier adjacent la Butte aux Cailles et le quartier chinois , ah tout un symbole , je pense que l'idée de partir en Chine m'est venu de là mais je cause je cause et ce bon Guillaume qui doit répondre avec discernement à son cher ami Ben sur les différentes pratiques du boudhisme chinois, je préfére m'éclipser et dire a ce cher jérome de temporiser un peu ses emportements violents et de modérer ses propos s'il vous plait, ou alors de créer son propre blog et de raconter sa vie son oeuvre...je ne sais moi...bon ca y est je me tais.