Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 18:20
Taiwan-003.jpg

Suis allé dans la plus grande attraction touristique de Taiwan : les gorges de Taroko. C’est quand j’ai passé la première journée dans un village, là-haut, que j’ai réalisé combien Taiwan avait finalement peu à offrir au voyageur, ou du moins relativement peu comparé à d’autres provinces chinoises. S’il n’y avait pas eu la politique, l’île serait restée aussi peu connue que celle de Hainan, au sud de la Chine.
Les gorges sont belles, c’est certain, les routes sont creusés dans des murs de marbre, mais c’est un peu ce que l’on retrouve dans toutes les gorges.
Deux choses rendent ces gorges-là remarquables : les lieux de cultes et les chemins de randonnée. Des temples bouddhistes au milieu d’une végétation luxuriante, ça fait toujours son petit effet. Et des chemins de randonnée, cela change le voyageur des montagnes chinoises où tout est tellement aménagé pour les groupes de touristes qu’il ne se croit pas tout à fait à la montagne.   

Taiwan-018.jpg

Taiwan-010.jpg

Le soir, à « l’auberge catholique » où je logeais, je rencontrai un sympathique Américain avec qui je parlais politique et religion. Les Américains sont les gens les plus faciles à vivre qui soient, les plus agréables au monde. Ils ne connaissent pas d’étrangers, tout inconnu est pour eux un ami virtuel auquel il suffit de se présenter et de sourire. Par ailleurs, les Américains peuvent se contenter de blaguer, de rester superficiels, ou de supporter une conversation sérieuse, ils sont ouverts à tout. Et quand ils prennent congé, ils disent toujours qu’ils sont ravis de vous avoir rencontré et qu’ils ont pris un réel plaisir à parler avec vous. 

Taroko-pont.jpg

Le premier jour, je dus me contenter de promenades modestes, autour de Tian Xiang. Les principaux sentiers étaient fermés avec de grands portails, bloquant les tunnels creusés dans la montagne. Des pancartes expliquaient que les sentiers avaient été endommagés par des typhons et devenaient trop dangereux. C'est vrai que la cote est de Taiwan est battu par les vents les plus terribles d'Asie.
Le deuxième jour, la pluie m’empêcha d’aller emprunter d’autres sentiers, plus loin dans les gorges. Je restais autour du village à attendre les rares bus qui me ramènerait sur Hualien, d’où je pourrais peut-être prendre le train pour Taipei.

Taiwan-028.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Taiwan
commenter cet article

commentaires

Guillaume 08/10/2007 02:40

Bravo Cecilia, Taiwan a bien ete nommee par les Portugais Ilha Formosa, l'ile de beaute. En effet, il y a des montagnes et la mer, avec cela on a generalement de beaux paysages. 

Cécilia de Varine 07/10/2007 16:27

Ta dernière photo est digne des plus subtiles encres chinoises. Du grand art. Merci le voyage en athmosphère. Formose (de formosa en portugais : la très belle) serait elle effectivement un bijou ?