Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 03:35
Gugong-TKC.jpg

Je prends un grand plaisir a visiter le Musee du Palais national de Taipei. Mon plaisir est meme augmente par le fait meme que je prenne du plaisir, alors qu'en general les musees sont des lieux ou l'on se fait a moitie suer, ou l'on a mal aux pieds
, etc. 
Nous acquerons, avec le temps, des competences. Elles ne sont pas toutes de meme valeur. Nous ne sommes pas egaux devant les competences developpees. Moi, c'est le musee. Je sais comment prendre mon temps, comment reposer mes genoux et mes yeux, comment balayer du regard certaines salles et comment me laisser absorber par certaines oeuvres. Je sais aussi comment me souvenir de beaucoup de choses, quelle que soit la taille du musee.
Les collections de ce musee sont d'une importance cardinale, puisque ce sont les tresors de l'art chinois amasses par les Qing, des chefs d'oeuvres remontant a la dynastie Han. Posseder ce tresor revenait a posseder la legitimite de gouverner la Chine. Des que la Republique a ete proclamee, les republicains mirent la main dessus, le repertorierent et le conserverent. Puis les Japonais ont menace Pekin, alors le tresor fut enferme dans des milliers de caisses et fut transporte a Nankin. Puis les Japonais se sont rapproches de Nankin, alors Tchank Kai Chek l'eloigna encore, cherchant a le rendre hors de portee a la fois des Japonais et des communistes. Il finit par l'envoyer a Taiwan ou lui-meme se refugia avec ses troupes en 1949. Les voyages de ce convoi magnifique sont une des choses les plus romanesques que l'on puisse imaginer dans toute l'histoire des musees.
Combien de fois, en lisant des livres d'art, n'ai-je pas vu a propos d'une peinture ou d'une calligraphie qu'elle etait a Taipei ? Malheureusement, le musee ne presente au public qu'une partie de ses possessions. Le nombre de peintures est assez limite, compte tenu de ce que j'avais vu dans les livres. Mais je ne vais pas me plaindre, ce qui est presente est suffisamment magnifique pour occuper le voyageur quelques heures.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans Monuments
commenter cet article

commentaires

xiao-bob 04/10/2007 15:37

Mais si, tous les musées que j'ai pu voir exposaient des céramiques Song, le terme est plus judicieux que celui de porcelaine, il y en a même au musée de Hong Kong C'est très dépouillé et peu spectaculaire

Guillaume 04/10/2007 03:07

Deux choses qui n'etaient pas en vitrine au Musee quand j'y etais. De la ceramique de l'epoque des Song ? Je pensais meme qu'on n'en avait conserve aucune. Je crois qu'a mon retour a Taipei, dans quelques jours, je retournerai au musse pour en avoir le coeur net, car dans mon souvenir, les plus vieilles ceramiques que j'ai jamais vues dataient des Ming.

xiao-bob 03/10/2007 15:24

Quelques trésors du musée de Taipei ont été présentés à Paris, il y a un peu plus de dix ans.C'est là que j'ai appris à reconnaître la porcelaine song, et la calligraphie de l'empereur Huizong.

Guillaume 03/10/2007 07:12

Que faire ? Comme toujours quand on souffre de trop aimer, passer a l'acte.

Ben 02/10/2007 13:23

Je n'ai pas autant de competences que toi, je suis notoirement incompétent, sinon en ce qui concerne la capacité à rêver devant tes articles. Taîwan, ce serait un peu la continuité de la Chine impériale, sans rupture? Je ne sais pas. En tous cas, j'ai aussi la compétence d'être en train de lire le Rêve dans le Pavillon rouge, dont j'ai emprunté un exemplaire à la bibliotheque municipale de mon trou à rats, ce qui montre d'ailleurs que ce trou est, comment dire, ouvert sur le monde. Cao Xueqin m'empêche de dormir la nuit, j'en suis seulement vers la page 600 et je suis déja amoureux de Lin, de Grande Soeur Phenix, de Joyau, peut-être mëme de Jade Magique. Que faire?