Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 15:51
Les femmes de Bretagne ont des yeux  magnifiques. On peut tomber amoureux  d'une femme qui n'a qu'un regard, à condition qu'elle ait les yeux purs et éclairants. Je connais des gens qui ont de beaux yeux mais leur regard indispose, met mal à l'aise. Les Bretons ont un regard franc et plaisant. Un regard minéral, dans lequel on se sent aussi bien qu'au bord de l'eau, ou assis sur une pierre sèche.
Je partis de Vannes, l'autre jour, pour aller voir les alignements de Carnac. (Très belle ville, Vannes, très méconnue, qui se remplit de groupes de musique traditionnelle autour du 15 août). Arrivé à l'alignement, une jeune femme me voit arriver et me dit bonjour. Quel est ce pays où même les jeune femmes saluent les inconnus ? Je ne manque pas l'occasion de lui adresser la parole. Un visage splendide aux yeux bleus étonnants, un visage froid et bon. Elle travaille là, elle note et relève la fréquentation humaine de ce haut-lieu touristique. Elle dirige, en tant que doctorante, l'équipe de volontaires qui réalisent une étude compliquée sur les éventuels aménagements à procéder.
Je la quitte et, le long des pierres dressées, je me rends à l'évidence : je suis amoureux de cette chercheuse en géographie. Amoureux fou, je ne pourrai plus l'oublier. Je prends un chemin de traverse et je me promène dans les champs attenants aux alignements. Des dolmens préhistoriques y sont disséminés. Je secoue hors de moi le désir qu'a fait naître en moi la mystèrieuse géographe et je prends conscience que tous les auteurs que j'aime ont partie liée avec la géographie. Plus que l'histoire, l'énigme, le suspens, les sentiments et les idées, plus que les personnages, c'est le rapport singulier aux territoires qui provoque en moi les plus fortes émotions poétiques.
Je retourne voir la jeune femme aux yeux lumineux pour en savoir plus sur elle. Pourquoi a-t-elle choisi de se lancer dans la recherche en géographie ? A Brest, en plus. Qu'est-ce qui amène une belle garce à s'orienter de la sorte ? Elle me dit qu'elle travaille sur "les îles". Il y a une géographie spécialisée dans les îles, et elle y passe de longs mois, pour observer je ne sais quoi. Elle dit qu'elle est née à Ouessant. Je deviens fébrile et sens monter en moi une bouffée de chaleur. Comme ce serait délicieux de passer un mois avec elle sur une île, de Bretagne ou d'ailleurs, à faire de la cartographie, des relevés, de la poésie et des plats mijotés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume - dans rencontres
commenter cet article

commentaires

Guillaume 30/08/2007 12:56

Je pensais pourtant que cette expression passerait inaperçue. Merci Dominique de pointer du doigt.

dominique 30/08/2007 10:23

'Je secoue hors de moi le désir ',  hem... Et au milieu des champs de menhirs en plus. C' est vrai que tu nous les auras toutes faites...

Guillaume 30/08/2007 01:56

Un peu de patience, François, et bonnes fins de vacances.

Guillaume 28/08/2007 13:37

Oh! Jeanne, comme vous y allez! Plus d'un mois, je ne sais pas si c'est convenable pour des sages précaires.

Francois 28/08/2007 13:36

Un blog sur la Chine qui parle de Bretagne , tu nous auras tout fait ! Vivement la suite des aventures à Shangai et à bientôt (en Chine ou sur le web...),François (de retour d'Auvergne, l'empire du milieu français , cocorico !)