Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 19:31

Les promenades à Shanghai sont toujours des promesses tenues. 

A qui sait promettre, Shanghai est un petit paradis de stars en devenir. Les rues sont pleines de surprises à qui sait rêvasser, à qui sait pousser des portes, à qui aime musarder. L'hôtel que j'avais choisi se situait sur un territoire stratégique : dans la rue Xianggang, à deux pas du grand quai principal de la ville, mais en position de recul, au milieu de bâtiments construits dans les années 20 et 30 à moitié décatis.

Une ancienne banque, toute noire, se trouvait dans ladite rue, à l'étage de laquelle s'était improvisée une galerie d'art, opportunément baptisée The Bank. De jeunes artistes exposent ici, quelques uns sortent d'ailleurs du lot et me paraissent promis à un bel avenir, si tant est que mon jugement en la matière ait la moindre valeur. Impossible de savoir si cette galerie est officielle ou si c'est un squat précaire. Impossible de savoir si c'est un truc sérieux ou une entreprise hasardeuse lancée par des étudiants rêveurs. Il y a des chances pour que ce soit un peu tout cela à la fois. Une galerie improvisée, qui n'existe que le temps d'une exposition, et qui attirera peut-être un gros collectionneur en déshérance. 

Quelques rues plus loin, un autre bâtiment de 1930, la RAS (Royal Asiatic Society), s'est transformé à son tour en gallerie, appelée cette fois RAM (Rockbund Art Museum). Le RAM a laissé carte blanche à un seul artiste, quarantenaire et talentueux, pour investir les quatre étages du lieu. des clowns vivants se prélassent, dorment et réfléchissent dans des espaces vides, lumineux et colorés. Impression persistente de légèreté, de suspension, d'apesenteur. Belle ambiance et beau travail de peinture sur les murs, de vitraux sur les fenêtres. Bel endroit, qui n'existait pas lors de mon dernier passage il y a quelques mois. 

Cela fait plaisir, quand on aime l'art contemporain. Ici, à Shanghai, les gens n'ont pas froid aux yeux, et font à peu près n'importe quoi. On sait que des gens riches s'y promènent pour spéculer, acheter et vendre, alors tous les moyens sont bons pour exposer, se montrer, proposer. C'est la foire d'empoigne et le pire côtoie le moins pire. A mes yeux, c'est parfaitement réjouissant.  

Galerie The Bank, Xianggang lu, Shanghai.

Galerie The Bank, Xianggang lu, Shanghai.

Galerie The Bank, Xianggang lu, Shanghai.

Galerie The Bank, Xianggang lu, Shanghai.

RAM, Shanghai.

RAM, Shanghai.

RAM, Shanghai
RAM, Shanghai

RAM, Shanghai

RAM, Shanghai.

RAM, Shanghai.

Shanghai, vitrine de l'art contemporain

Partager cet article

Repost 0
Published by Guillaume
commenter cet article

commentaires

Carol 10/04/2015 14:51

Magnifique. Je passerais mes prochaines vacances en Chine. J’ai récemment obtenu un prêt personnel chez : https://www.sofinco.fr/credit-pret/pret-personnel.htm pour financer ce voyage et après avoir parcouru votre blog, j’ai encore plus envie de découvrir ce merveilleux pays, ainsi que sa culture et ses traditions. Merci beaucoup. Je reviendrais certainement sur votre blog pour me délecter de vos superbes articles.

electricien paris 08/03/2015 23:46

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

serrurier paris 23/11/2014 23:29

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic organique 12/11/2014 00:04

On en veut plus avec autant d\'humour. Merci.

Guillaume 12/11/2014 22:41

Merci trafic organique. Il y en aura toujours plus et avec toujours plus d'humour.